oasis sur boulevard

Publié le par Nuts

     Assoiffé au retour des Puces, j'aspirais à une gargotte calme et ombragée. La providence a mis sur mon chemin le lieu de mes souhaits. Tenu par un homme taiseux dans la force de l'âge, qui après m'avoir servi un panaché admet que la patronne est là depuis 40 ans. Le comptoir en formica a tellement été frotté que le motif façon bois s'efface par endroits. Sur l'étagère derrière le comptoir trône un Cinzano d'époque, à en juger par la couche de poussière qui le recouvre. Je ne m'aventurerais pas davantage à goûter le contenu alcoolisé de la bouteille dans laquelle se love un serpent. Pour couronner le tout, un flacon de Viandox "spécial bar" et une bouteille de Coca de l'ère du verre consigné. Après la deuxième mousse apparaît ladite patronne qui s'installe à une petite table sur laquelle trône un tas de fèves à écosser. Les tarifs sont en euros, mais d'avant la crise: j'en reprends un pour la route.

 

 

petit_ornano.jpg

Commenter cet article